AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La création d'Aethernalia et de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Eternel
Admin
avatar

Messages : 36

MessageSujet: La création d'Aethernalia et de la vie   Lun 18 Mai - 21:00

Au début il n'y avait rien. Ou plutôt est-il plus juste de dire qu'il y avait seulement l'infini. Il n'y avait qu'un monde immatériel, Nihil. Nihil est le monde de l'infini, et il est aussi la source de la magie, de la magie pure y est présente à l'infini, c'est donc un monde uniquement rempli de magie pure, il est la source de tout. Et donc, dans Nihil, parmi cet infini néant, était un être, la source de toute chose, celui qui créa tout. Il ne porte aucun nom, car aucun nom ne pourrait lui être affublé sans qu'il soit rabaisser, il n'existe aucun mot, aucun son, aucune image ne pourrait permettre de le décrire à sa juste valeur, ainsi le qualifie-t-on de "surnom" comme "L’Éternel", "La Source", "Le Premier", etc... L’Éternel était tout et rien à la fois. Il n'avait aucune forme matérielle, car existant dans un monde immatériel, le temps et l'espace ne signifiaient rien pour lui.
Alors, dans son omnipotence infinie, L’Éternel décida de créer un deuxième monde, un monde fait de matière, un monde dont il pourrait observer l'évolution, un monde dans lequel il créa l'espace et le temps. Ainsi créa-t-il Infil, appelé plus tard dans la langue des Humains: Aethernalia. A partir de la magie pure dont il disposait à l'infini, il créa un monde matériel, mais vide de toute chose. Alors il donna naissance aux premiers êtres: les dieux. Il créa plusieurs êtres qu'il voulait le plus proche de sa nature, mais sans qu'ils puissent pour autant entrer dans Nihil, des êtres aux grands pouvoirs sur le monde matériel, mais qui pouvaient tout de même puiser dans les réserves infinies de magie pure de Nihil sans entrer dans ce monde.

Lorsqu'il les eut créé et qu'ils eurent compris qui était leur géniteur, il leur donna un seul commandement, enfin sans doute n'eut-il pas même besoin de le dire, car dans son omnipotence, l’Éternel n'avait pas même besoin d'outil comme le langage pour se faire comprendre; et ce commandement fut simple: "Je vous donne ce monde, Infil. En échange, remplissez le, modelez le, et rendez le le meilleur que vous pouvez avec les pouvoirs que je vous offre. ".
Et ainsi, fut-il. Tout d'abord, le grand Eül, le plus prometteur de tous, créa tout ce qui est appelé aujourd'hui la Nature. Il créa structure de tout le monde d'Aethernalia. Il créa la terre, il créa les mers, il créa les éléments, il créa les arbres et les plantes, le sable, la neige, le feu, ... Et alors la structure du monde matériel Infil fut posée.
Mais Gumir, envieux de l’œuvre d'Eül, décida de créer l'imperfection dans la perfection, en créant le dépérissement et l'éphémérité des choses.
Alors, pour consoler la tristesse de Eül, Taldr, le sage, créa l'harmonie et les cycles, en instaurant les cycles de jour et de nuit, le cycles des saisons, et de la météo.
Puis, comme ce monde n'était plus stagne mais toujours vide d'activité, Mog'ruirh créa la vie, en donnant en naissance aux animaux et aux monstres. Il définit la place à chacun et imposa les chaînes alimentaires qui étaient garantes de l'équilibre.
Mais bien que le monde sembla commencer à être complet, la grande et miséricordieuse Shira n'en fut pas satisfait. Elle décida alors de créer alors non pas des bêtes sauvages, mais des êtres dotés de conscience, d'intelligence, et d'un esprit. Elle les voulut à l'image des dieux: grands, beaux, raffinés, proches de la nature, et immortels. Ainsi, les Elfes furent les premiers êtres pensants à voir le jour. Cependant, ce n'était toujours pas suffisant pour elle. Elle désirait que le monde voit la rencontre de deux races pensantes différentes. Alors créa les Draconiens, et elle les voulut plus proches des animaux, en les dotant de physique évoquant des monstres humanoïdes, mais ils furent eux aussi proches de la nature et immortels.
Mais comme il était impensable de laisser des êtres dotés d'un esprit vaquer sans supervision, la Grande Tisseuse Era tissa les fils qui définirent le destin de chaque être pensant et permirent de suivre la vie de tout individu.
Ensuite, comme bien que Elfes et Draconiens ne mourraient pas de mort naturelle, ils pouvaient toujours mourir de toute mort autre que naturelle, et afin de contrôler les esprits des défunts, Ashura le clairvoyant décida de juger les âmes de tous les morts.
Et enfin, Cyr'ael, qui s'était prise d'affection pour les enfants de Shira, créa les Arcanes, pour permettre aux être pensants d'accéder en partie et en limitation à la magie de Nihil, et ainsi développer leur inventivité.
Alors, pour les aider dans leurs tâches, certains dieux créèrent des Gardiens, des êtres semi-divins qui avaient pour unique rôle d'aider les dieux à maintenir l'équilibre qu'ils avaient créé.

Pendant ce temps là, Elfes et Draconiens commencèrent à se développer, et des groupes se formèrent dans chaque race, et les prémices de civilisations commencèrent à se bâtir.
Mais Shira la miséricordieuse, désirant plus que tout voir un monde en évolution, et avec cette évolution, celle des êtres auxquels elle avait donné naissance, décida de créer d'autres êtres pensants. D'abord, elle créa les nains, pour créer un opposé aux Elfes: mortels mais avec une longue durée de vie, petit, peu raffinés, cupides, et préférant l'ombre des montagnes à la fraicheur des forêts. Les premiers contacts entre nains et Elfes l’encouragea à donner naissance à ce qui devait être la plus prometteuse des races pensante: les Humains. Elle voulut les Humains curieux, dotés de penchants égoïstes, et avec une durée de vie plus courte encore pour stimuler leur curiosité. Ainsi les Humains virent le jour, et, s'inspirant des civilisations naissantes Elfiques, Draconiennes et Naniques, ils se développèrent en plein de petits groupes.
Alors, pour compléter le tableau, Shira donna naissance à encore d'autres races pensantes, chacune apportant quelque chose de nouveau au monde: les Vampires, les Hobbits, les Ignits, les Gnomes, et même les Youkai et les Oni. Et enfin, elle donna naissance aux Anges, pour veiller sur tous ces êtres. Alors elle considéra que son œuvre était achevée.
Cependant, ce n'était pas l'avis de Ashfalos qui, inquiété par la nature des humains, craignait que ceux ci rompent l'équilibre. Il décida de créer la magie démoniaque et les démons, qui par leur nature devaient s'opposer aux humains, voir même aux autres races pensantes. Mais, pour éviter tout conflit direct entres démons et autres races pensantes, il demanda à Eül la faveur de séparer une partie du grand continent pour que les démons y vivent. Eül y répondit favorablement, en enlevant la partie sud du grand continent, la remodela puis l'enfouit sous terre, Therria et Lithos venaient de se différencier. Mais on ignore où Eül enfouit Therria, si bien qu'il eut pu la mettre aussi bien sous Lithos, que sous les mers, loin de Lithos, étant donné que tout ce qui relie Lithos à Therria est un passage qui outrepasse les règles de l'espace, si bien qu'on ne peut pas s'y fier pour trouver l'emplacement réel de Lithos.
Voyant la faveur qu'Eül avait accordé à Ashfalos, Mog'ruirh confia à Shira son projet d'isoler une autre partie du grand Continent, pour préserver une partie de la nature intacte de la destruction des humains. Shira, dans sa grande générosité, accepta à condition qu'il laisse vivre les elfes sur ce morceau du grand continent, ce que Mog'ruirh accepta. Alors les deux demandèrent à Eül la faveur de séparer une autre partie du grand continent. Eül, dans sa grande bonté, répondit à la requête en ôtant la partie nord du grand continent, en la remodelant, puis en la plaçant en lévitation au dessus des mers, loin de Lithos, la laissant reliée à l'ancien continent uniquement par un portail secret, de la même manière que pour Therria. Aeros était né, et Eül combla l'espace vide laissé au nord de Lithos par de nombreuses petites îles.

Ainsi pourrait être le monde tel qu'il est connu dans son état final, mais il devait encore se produire un dernier évènement. Gumir, celui-là même qui avait créé le dépérissement, fut une fois de plus envieux de l’œuvre de tous les dieux, et il voulut créer la vie lui aussi. Il tenta alors d'imiter les elfes et les humains, mais échoua complètement, en créant des créatures hideuses et mortelles. Shira, d'abord dans une colère folle suite à cette "tâche" dans son œuvre parfaite, finit par prouver sa miséricorde éternelle en autorisant les créatures créées par Gumir à continuer d'exister, à l'unique condition qu'elle ne puissent pas s'allier aux êtres qu'elle avait elle même créé: ainsi naquirent orques, ogres, trolls et gobelins, et ainsi furent-ils maudits par la malédiction de Shira.
Mais ainsi le monde atteint son état tel qu'il est connu aujourd'hui et l'on peut dire que les dieux ont achevé leur longue œuvre, en réponse au commandement de l’Éternel, et il ne leur reste plus à présent qu'à regarder évoluer ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aethernalia-project.forumactif.org
 
La création d'Aethernalia et de la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règles de création de persos
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Demande de création d'un club
» création persos
» création de tables de wargames

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aethernalia Project :: Le monde d'Aethernalia :: Le Nécessaire de l'Aventurier :: La Bibliothèque royale-
Sauter vers: